• ANGLAIS, FRANÇAIS, NÉERLANDAIS, ALLEMAND ET RUSSE PARLÉ

MARCHÉ IMMOBILIER ESPAGNOL. OBJECTIFS POUR 2020. ACHETER POUR LOUER

MARCHÉ IMMOBILIER ESPAGNOL. OBJECTIFS POUR 2020. ACHETER POUR LOUER 2000 1315 TLA

Ces dernières années, nous avons vu comment le secteur immobilier espagnol a attiré apparence et arrivée d'importants groupes et fonds d'investissement étrangers, avec la réactivation conséquente du marché.

Au cours de ces années, nous avons connu une augmentation du volume des ventes en Espagne, presque généralisé. Elle a été accentuée dans certaines zones comme Madrid, Barcelone, Valence et d'autres grandes villes côtières d'Espagne et maintenue à certains endroits à la périphérie ou dans des villes plus petites.

Toutefois, au premier semestre de l'année 2019, nous avons connu une ralentir du nombre d'achats tant dans les grandes villes, où cette baisse s'est accentuée, que dans d'autres endroits d'Espagne. Beaucoup de chroniqueurs identifient cette diminution du volume des ventes changement de cycle. Ils prédisent même un tournant vers une évolution baissière.

Le problème du secteur immobilier espagnol est qu'il ne peut être généralisé. Comme nous pouvons le voir, l'évolution du secteur immobilier dépend beaucoup du type de logement, neuf ou en revente, ainsi que de la zone dont nous parlons; ainsi que le type de produit, qu'il soit industriel, commercial, résidentiel ou locatif; et, enfin, d'intérêt, qu'il soit commercial, résidentiel, touristique ou investisseur.

Par conséquent, et malheureusement, à la fin de l'année 2019, et avant d'inonder de milliers de données (parfois contradictoires) provenant de différents secteurs et sources, il est nécessaire d'analyser dans ce rapport quelle est la projection du secteur immobilier espagnol pour 2020, dans une activité aussi spéciale que acheter des propriétés à louer.

Après le boom spectaculaire qui s'est produit il y a quelques années avec l'achat de propriétés à louer à usage touristique, nous avons au contraire connu une réduction du nombre d'autorisations et de licences pour les locations touristiques dans les principales villes d'Espagne. En conséquence, le nombre de licences pour ces types de locations dans les principaux centres urbains d'Espagne a chuté, et on peut dire que cette activité a été réglementée et contrôlée, mettant en garde contre le professionnalisme nécessaire des acteurs qui la développent.

Du point de vue de l'investisseur international, cela pourrait se traduire par une baisse de l'intérêt pour le secteur immobilier espagnol.

Toutefois, le marché immobilier espagnol continue de faire l'objet d'importants investissements internationaux. La raison en est que il n'y a tout simplement pas d'autres alternatives d'investissement lorsque les taux d'intérêt sont au minimum.

Par conséquent, L'Espagne continue de susciter l'intérêt pour l'acquisition de logements locatifs.

Quelles que soient les différences de rendements à obtenir dans toute l'Espagne, il n'est pas risqué de confirmer que ceux-ci peuvent atteindre plus de 5, ou 6% par an, dans un scénario prudent.

Les grands fonds d'investissement situent ces transactions dans le environnement des grandes capitales provinciales, où les acheteurs finaux n'ont pas la capacité suffisante pour accéder à une propriété. Ce type de client, incapable d'accéder à l'achat, est engagé sur le marché locatif. De plus, nous avons l'idiosyncrasie de ce type de client, qui se compose de la nouvelles générations de «Millennials», qui fuit les liens qu'implique l'achat, et préfère la liberté de se déplacer et de payer exclusivement pour l'utilisation.

Par conséquent, il semble qu'à ce stade, cette année puisse évoluer dans des chiffres très similaires à la précédente.

Enfin, il existe un marché du développement très intéressant qui est «coliving«. La demande pour ce type d'établissements est énorme et en Espagne, il y a tout à faire.

Par conséquent, nous pouvons dire qu'en sauvegardant différentes zones et différents types de logements, il semble que le marché de l'achat à louer en Espagne pour l'année 2020 sera positif, en particulier compte tenu de la confirmation politique de les faibles intérêts, ainsi que l'intervalle de développement qui en Espagne reste à couvrir en ce qui concerne les propriétés neuves et d'occasion.