• ANGLAIS, FRANÇAIS, NÉERLANDAIS, ALLEMAND ET RUSSE PARLÉ

PCR À L'ENTRÉE EN ESPAGNE APRÈS LE 23 NOV 2020 PAR MER OU AVION

PCR À L'ENTRÉE EN ESPAGNE APRÈS LE 23 NOV 2020 PAR MER OU AVION 940 788 TLA

Après le 23 novembre 2020, tous les passagers qui viennent d'un pays / zone à haut risque en relation avec le coronavirus SARS-CoV-2, doivent nécessairement présenter, pour entrer en Espagne, un certificat avec un résultat NÉGATIF ​​de PCR (RT-PCR de COVID- 19), effectuée dans les 72 heures précédant votre voyage.

Les agences de voyages, les voyagistes, les sociétés de transport aérien ou maritime et tout autre agent qui vend des billets de manière isolée ou dans le cadre d'un voyage combiné doivent informer les passagers, au début du processus de vente de billets pour l'Espagne, ainsi que dans le processus de la délivrance de la carte d'embarquement, l'obligation de présenter le formulaire de contrôle sanitaire à l'aéroport ou au port de destination. De même, si le pays ou la zone d'origine du voyage est classé comme à risque, ils doivent déclarer l'obligation d'avoir un PCR pour le SRAS-CoV-2 avec un résultat négatif, effectué dans les 72 heures avant l'arrivée.

À l'arrivée en Espagne, si les passagers qui, en provenance d'un pays ou d'une zone à risque, n'accréditent pas de manière adéquate la réalisation d'un PCR pour le SRAS-CoV-2 avec un résultat négatif, effectué dans les 72 heures lors du contrôle de santé documentaire. à l'arrivée, ils doivent se soumettre au test de diagnostic actif d'infection (PDIA) établi par les services de santé externes. De même, les passagers qui, après avoir effectué des contrôles de température, un contrôle visuel ou un contrôle documentaire, sont jugés suspects d'avoir le COVID-19, doivent se soumettre au PDIA.

Alternativement, les passagers peuvent être tenus d'effectuer un test COVID-19 RT-PCR dans les 48 heures suivant l'arrivée, dont le résultat doit être communiqué aux services de santé étrangers par les moyens indiqués à cet effet.

C'est une mesure nécessaire d'un point de vue épidémiologique pour minimiser les risques associés à l'arrivée de voyageurs en provenance de pays ou de régions à forte incidence en Espagne.

Il est conforme aux principes envisagés dans la recommandation (UE) 2020/1475 du Conseil de l'Union européenne, du 13 octobre 2020, sur une approche coordonnée pour restreindre la libre circulation en réponse à la pandémie COVID-19, qui établit le critères et le cadre commun sur les mesures à appliquer aux voyageurs en provenance des zones à plus grand risque, et dans la recommandation (UE) 2020/1632 du Conseil du 30 octobre 2020 sur une approche coordonnée de la restriction de la libre circulation en réponse à la Pandémie COVID-19 dans l'espace Schengen.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le fichier pdf QUESTIONS ET RÉPONSES FRÉQUEMMENT POSÉES. Il s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. ReadSpeaker Écouter

CONTRÔLES SANITAIRES
Tous les passagers arrivant en Espagne par voie aérienne ou maritime doivent subir un contrôle de santé avant d'entrer dans le pays. Ces commandes peuvent comprendre une prise de température, un contrôle documentaire et un contrôle visuel de l'état du passager.

Le décret royal 23/2020, du 23 juin, qui approuve les mesures dans le domaine de l'énergie et dans d'autres domaines pour la relance économique, prévoit dans sa sixième disposition supplémentaire que le ministère de la Santé déterminera les contrôles sanitaires nécessaires pour les passagers arrivant en L'Espagne par voie aérienne ou maritime doit se soumettre et l'étendue desdits contrôles, étant responsable de leur exécution. Le contrôle sanitaire avant l'entrée sera effectué dans le premier port ou aéroport espagnol où arrive le passager.

La température sera prise à l'aide de thermomètres sans contact ou de caméras thermiques. Les données personnelles et les images capturées par les caméras thermiques ne seront pas stockées et la confidentialité du passager doit être garantie à tout moment.

En cas d'arrivée de passagers lors d'un voyage international dans un port espagnol, les compagnies maritimes, sous la supervision de la Santé Externe, prendront leur température avant leur arrivée.

En ce qui concerne le contrôle documentaire, tous les passagers en provenance de tout aéroport ou port situé en dehors de l'Espagne doivent remplir un formulaire de santé publique appelé «formulaire de contrôle sanitaire», dont le contenu diffère selon que le voyage est réalisé par voie aérienne ou maritime . Dans le cas où l'arrivée du passager se fait par avion, il doit remplir ce formulaire via le site web

https://www.spth.gob.es/     — It will open in a new window. or through the free SPAIN TRAVEL HEALTH-SpTH application (available for Android, iOS).

Lorsque le voyageur utilise la route maritime, alors que le système informatique de cet itinéraire est activé, ou lorsque, dans des cas exceptionnels, il n'a pas été possible de remplir le formulaire de contrôle sanitaire par voie électronique, il doit présenter le formulaire à son arrivée en Espagne sur papier, avec un DIN A4, complété des deux côtés comme indiqué pour le téléchargement.

Dans le cadre du contrôle documentaire effectué aux points d'entrée, le passager peut être invité, à tout moment, à accréditer le résultat du PDIA. La pièce justificative doit être l'original, sera rédigée en espagnol et / ou en anglais et peut être soumise en format papier ou électronique. Le document contiendra au moins les informations suivantes: nom du voyageur, numéro de passeport ou document ou lettre d'identité nationale (qui doit coïncider avec celui utilisé dans le formulaire de contrôle sanitaire), date du test, identification et coordonnées du centre réalisation de l'analyse, technique utilisée et résultat négatif du test.

Exceptionnellement, l'inexécution du PCR à l'origine peut être admise, quel que soit le pays d'origine du passager, aux gens de mer qui arrivent en Espagne de retour de leur campagne à bord d'un navire ou en transit pour embarquer ou débarquer, devant justifier de leur état comme un membre d'équipage et les entraves à son exécution, sans préjudice de l'application des dispositions de la sixième section de la Résolution du 11 novembre 2020, de la Direction Générale de la Santé Publique, relative aux contrôles sanitaires à effectuer au points d'entrée en Espagne.

Évaluation sanitaire

Les passagers dont la température est supérieure à 37.5 ° C et ceux qui sont suspectés d'être atteints du COVID-19 ou d'une autre pathologie transmissible après contrôle visuel ou après analyse des informations contenues dans le formulaire de contrôle sanitaire, dans le cas où cela indique la présence de symptômes ou des contacts étroits avec le COVID-19, ils doivent subir une évaluation de santé, qui comprendra une évaluation de leur état clinique et épidémiologique et la réalisation d'un test de diagnostic de l'infection active (PDIA), si nécessaire.

Si, après l'évaluation sanitaire, le soupçon que le passager souffre d'une pathologie pouvant présenter un risque pour la santé publique est confirmé, s'il s'agit d'un contact étroit avec le COVID-19 ou si un résultat positif est obtenu après la réalisation d'un PDIA pour SARS-CoV-2 à l'arrivée, les protocoles d'alerte sanitaire établis en coordination avec les autorités sanitaires des communautés autonomes seront activés. Pour cela, l'autorité sanitaire peut demander la collaboration d'autres organes administratifs, agents publics ou autres institutions.

Formulario de control sanitario (FCS) imprimable para viajeros con destino España / Printable Health Control Form for Travellers to Spain / Formulaire de contrôle sanitaire imprimable pour les voyageurs à destination de l'Espagne / Druckbares Gesundheitskontrollformular für Reisende nach Spanien

Source : https://www.mscbs.gob.es/profesionales/saludPublica/sanidadExterior/ControlHS.htm