• ANGLAIS, FRANÇAIS, NÉERLANDAIS, ALLEMAND ET RUSSE PARLÉ

CE QUI EST CONSIDÉRÉ COMME UN REVENU IMMOBILIER

CE QUI EST CONSIDÉRÉ COMME UN REVENU IMMOBILIER 1080 1080 Esther Marhuenda Bolivar

RENDEMENT DU CAPITAL IMMOBILIER

1 . Ce qui est considéré comme des « revenus sur le capital immobilier » ?

Les revenus du capital immobilier sont considérés comme provenant de la location de propriétés rurales et urbaines, ainsi que les revenus provenant de la constitution ou de la cession de droits ou de pouvoir d'usage ou de jouissance de propriétés rurales ou urbaines.

Le montant reçu de l'acquéreur, cessionnaire, locataire ou sous-locataire, inclus dans le correspondant à tous les biens affectés avec le bien et hors TVA ou, le cas échéant, IGIC.

 

2 . Comment est déterminé le rendement net du capital immobilier ?

Le rendement net sera le résultat de la soustraction des dépenses fiscalement déductibles des rendements complets du capital immobilier.

Le schéma de détermination et de quantification des revenus finalement inclus dans l'assiette fiscale est le suivant :

Rendement du capital immobilier.

Rendements complets ( -) Dépenses déductibles (=) Rendement net (-) Réductions (=) Rendement net réduit sur le capital immobilier.

 

3 . Quelles dépenses sont déductibles ?

Les dépenses qui peuvent être soustraites du revenu complet pour déterminer le revenu net sont celles nécessaires pour les obtenir, y compris l'amortissement du bien immobilier.

 Toute dépense pouvant être qualifiée de nécessaire pour obtenir un revenu doit être considérée comme déductible du revenu obtenu.

Au contraire, ils ne sont pas déductibles dans tous les cas:

  1. Les paiements effectués en raison de prétentions (par exemple un incendie) qui entraînent une diminution de la valeur des actifs du contribuable. Dans ces cas, le traitement des gains et pertes en capital s'applique.
  2. Ceux qui sont pas directement lié au revenu (par exemple, ceux de la location d'un house par le propriétaire pour se rapprocher de son travail).
  3. Les rendements nets peuvent être négatifs, mais la déductibilité des intérêts et autres frais de financement est limitée.

Spécifique:

  • Il n'y a pas de limite maximale déductible pour toutes les dépenses.
  • Oui, il y a une limite à la déductibilité des intérêts des capitaux étrangers investis dans l'acquisition ou l'amélioration du bien ou du droit réel et autres frais de financement et, en outre, la déductibilité des frais de réparation et de conservation est également limitée. La franchise non déduite peut être déduite dans les 4 années suivantes.

La déduction des intérêts et autres frais de financement, ainsi que des frais de réparation et de conservation, est limitée, au maximum, au montant de l'intégralité des revenus tirés de la cession de chaque bien ou droit (montant du bail).

En d'autres termes, le montant total du revenu complet que le contribuable pourrait avoir n'est pas ajouté et ensuite la limite est déterminée sur ce montant total, mais, au contraire, la limite doit être quantifiée pour chaque bien ou droit générateur de revenus.

Cela signifie que le revenu net ne peut pas être négatif en raison de la déduction des intérêts et des frais de réparation ou de conservation exclusivement, mais il peut être négatif du fait de la déduction d'autres dépenses, liées ou non à des intérêts.

 

4. Quelles sont les réductions applicables aux rendements nets ?

Il est possible de distinguer entre une réduction générale et des réductions spéciales.

a) Réduction globale

Les rendements nets avec une période de génération de plus de deux ans, ainsi que ceux irréguliers, seront réduits de 30%, lorsque, dans les deux cas, ils sont facturés en une seule période fiscale (par exemple droits de mutation ou indemnités reçues du locataire pour dégradation ou dégradation du bien).

Le montant du revenu net auquel la réduction sera appliqué ne pourra excéder 300,000 XNUMX euros par an.

b) Réduction spéciale

Dans les cas de location de immobilier destiné à l'habitation, le rendement net positif sera réduit de 60 %. Cette réduction ne s'appliquera qu'aux revenus déclarés par le contribuable.

Rendement des biens immobiliers loués, les sommes affectées à l'amortissement des biens immobiliers biens et les autres actifs transférés avec lui sont considérés comme un déductible charge, à condition qu'ils répondent à son amortissement effectif. Toutefois, l'amortissement est considéré comme satisfaisant à l'exigence d'efficacité (la charge est considérée comme « bonne ») lorsque, chaque année, il n'excède pas le résultat de l'application de 3 % à la base d'amortissement. Quelle est la plus grande valeur des deux suivantes : le coût d'acquisition ou la valeur cadastrale.

 

5. Retenues à la source sur les rendements du capital immobilier

En général, 20 %  dans 2015 et 19.5 %  au 12 juillet 2015.

La retenue n'est pas appliquée :

  • Lorsqu'il s'agit de la location de logements par des entreprises pour leurs employés.
  • Les loyers payés par le locataire ou au même bailleur ne dépassent pas € 9,00 par an.

Lorsque le bailleur est tenu de payer des impôts au titre de l'une des rubriques du groupe 8 61 de l'IAE et qu'il n'existe pas de quotité zéro, ou pour toute autre rubrique autorisant l'activité de location ou de sous-balayage de biens immobiliers urbains, et en appliquant la des règles pour déterminer la redevance établie dans les rubriques du groupe 861 précité à la valeur cadastrale des biens destinés à la location ou à la sous-location, là n'est pas de frais nuls (valeur cadastrale des biens supérieure à 601,012.10 XNUMX euros).

 

La source: Calculateur d'impôt espagnol

 

 



    **REMARQUE : En cas de problème pour envoyer le formulaire, envoyez-nous simplement un e-mail en cliquant en bas à droite de cette page, ou directement à info@tlacorp.es